Bolivia: Takesi Trail

kaart-takesiDu 24/1/17 jusqu’au 28/1/17.

Mardi 24/1/17

On veut aller voir le monsieur du Agence de tourisme pour faire le Camino de Takesi, mais il commence à pleuvoir et on voit une église. On rentre et il y a beaucoup de monde, on se demande pour quoi? Enfin un homme nous raconte qu’il y a un évènement qui permet aux gents d’acheter leur souhait pour l’an qui vient en miniature. Si le prêtre le mouille, leur souhait sera accompli. Une dame nous a donné un (faut) billet de 100 bolivianos et donc nous avons participé au évènement avec notre billet…

Il a arrêté de pleuvoir. On veut sortir mais il y a plein de monde qui veut sortir, mais aussi entrer. On se met en fil et on se faufile dans la foule. Au début, c’etait rigolo qu’on était sandwiché entre les autres personnes. Au bout d’un moment, c’était moins drôle. Nous trois, on se faisait ratatiner par les adults, heureusement une femme derrière nous avait dit de lever la main, pour monter qu’il y avait des enfants. Les gens nous pousait de plus en plus fort, un moment ma tête était coincé entre deux personnes. On avait atteint la porte de l’église et papa veut nous faire avancer plus vite, il prend les scultures de la porte et se pousse contre les gens. Enfin sorti, OUF. Mais après tous ce ménage, il a recommencé de pleuvoir mais on va toujours voir le monsieur du Takesi tours. Au début on ne le trouve pas et on deside de rentrer à l’hostel, mais au retour on l’a trouvé et maman&papa discutent avec le monsieur. On retourne a l’ hostel pour se préparé pour le tour dans 2 jours. 

Jeudi, 26/1/17 – Jour 1 du trekking 

Le minibus nous amène au début du tour. On se prépare et on marche jusqu’à la rivière où il n’y a pas de pond. Il n’y a rien, sauf des pierres donc on traverse par les pierres. On monte en marchant quelques kilomètres et on rentre dans le compartiment enneigé mais la pluie nous donne toujours frois et on marche pour avoir chaud. On monte très fort dans la neige bordée de rivière. On mange un biscuit et on continue la marche. J’ ai glissé 3 fois dans la montée. Quand on est arrivé au point le plus haut, on a vu qu’ il y a des gens qui habitent tout la haut à 4700m de hauteur. Là, il se trouve une mine d’or. Dans la déscente, j’ ai glissé 1 fois. Quand on n’était plus dans la partie enneigée, on a vu un animal qui avait la queue d’un écureuille la forme d’un lapin et qui court comme un rat; c’est un Viscacha.

Il y avait tellement d’eau par terre, que nos bottines étaient noyés. 

Un certain moment, le chemin s’arrètait. Heureusement que notre guide nous a montré qu’il fallait traverser la rivière mais cette fois, pas de pierres, pas de pont, rien que l’eau. “Enlèvez vos chaussures et traversez la rivière.” disait le guide. Nos chaussures étaient trempés et papa a décidé de remonter son pantalon, il a mis le gros sac à dos à l’autre coté de la rivière, mais avec ses chaussures aux pieds. Il nous a mis sur son dos et nous a transporté jusqu’à l’autre côté de la rivière. Merci papa! Après un long moment de marche, on arrive au village de Takesi.

Takesi veut dire ‘souffrir’, le village s’appelle Takesi parce que là bas tous les objets,legumes, fruits ,ect… doivent être amenés par ce sentier. C’est pas possible de atteindre le village en voiture. À l’arrivée, on c’est mis des vêtements chauds et on a installé les tentes. Le souper était super! Nous, on a crû que les dinners allaient être des pâtes en boîte, des tartines avec du fromage et du jambon. Mais notre guide adore faire la cuisine et nous a cuisiné un délicieux repas.

Vendredi 27/01/17 – Jour 2 du trekking

On se lève et on commence à ranger les valises et les matelas. On déjeune, on range la tente et on recommence à marcher. Il y a avait des marais partout et des petites rivières qui étaient facile à traverser et il ne pleut plus. Ce jour, il n’y a pas beaucoup de choses à raconter sauf que Rianne et moi, nous avons glissé plusieurs fois. Il y avait un beau soleil pas trops chaud, pas trops frois, c’était tiède. C’était agréable.

Au camping, il y avait des garçons locaux avec qui on jouait dans les arbres.

Vendredi 28/01/17 – jour 3 du trekking 

C’était la journée la moins chouette. Nous avons commencé la marche avec du soleil et on est arrivé à une rivière avec un courant infernable. Cette fois, papa pouvait pas nous porter. Ca serait trop dangereux. On a tous enlever nos chaussures secs, tout le monde se tenait à la main et on traversait la première des deux. (La rivière se separe en deux à ce moment.) Quand on arrive sur l’île, mes chaussures étaient trempés. J’avais même de l’eau dans mes botinnes. Pour la deuxième rivière, il y avait heureusement un pont et on traversait le pont. Tous traversé, on voyait justement arriver le berger avec ses ânes. Il n’était pas content de devoir traverser la rivière avec ses ânes. Papa, le guide et le berger rapportent les sacs à travers les deux rivières, puis c’était au tour des ânes! Le berger construit un chemin dans les deux rivières (le pont est trop petit pour les ânes) par enlevant des pierres. Puis, il fait traverser le premier et il l’attache à un arbre. Quand le premier âne voit traverser l’autre âne, il commence à crier…


Tous les ânes sont passés et on recommence a marcher. Le chemin est rigolo, ce sont des petit pond au dessus des vallées. On joue des jeux pendant qu’on marche. Quand on arrive a la fin du tour, tout le monde est content. Nous, le guide et le berger. Le minibus nous ramene a l’hotel. 

La promenade était super!!!!

Arthur

Advertenties

Een reactie op “Bolivia: Takesi Trail

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s